"ELITechGroup Microbiology lance un nouveau test rapide pour dépister la résistance à la colistine."

Ces dernières années, les bactéries résistantes aux antibiotiques, et parmi elles les entérobactéries productrices de carbapénémases (EPC), ont pris une importance clinique de plus en plus significative. Néanmoins, les EPC restent habituellement sensibles aux
polymyxines (Colistine et Polymyxine B), des antibiotiques dits d’ancienne génération mais dont l'intérêt thérapeutique a été récemment redémontré. Cependant, l'utilisation croissante de la colistine va de pair avec l’émergence régulièrement répertoriée dans le monde de souches d'entérobactéries résistantes à cet antibiotique.
Les méthodes actuellement disponibles pour tester la sensibilité aux polymyxines nécessitent au minimum 24 h pour obtenir des résultats.

ELITechGroup Microbiology lance un nouveau test rapide pour dépister la résistance aux polymyxines chez les entérobactéries.
Ce test, très simple à réaliser, est basé sur la détection de la métabolisation du glucose lié à la croissance bactérienne en présence d'une concentration définie de colistine. La croissance bactérienne est mise en évidence par le changement de couleur (jaune/orange) d'un indicateur de pH. Le test permet de détecter en à peine quelques heures les souches  sensibles ou  résistantes à la colistine, quels que soient l’espèce d’entérobactérie testée ou le mécanisme moléculaire à l’origine de la résistance.

De récentes évaluations cliniques ont permis de démontrer une excellente corrélation à la méthode de référence en milieu liquide.

Ce nouvel outil va également permettre la mise en œuvre rapide de mesures d'hygiène adéquates pour contrôler la propagation des souches résistantes, en accélérant le dépistage et l’isolement rapide des patients porteurs de ces mêmes souches.