Un nouveau coronavirus en Chine !

Le 31 décembre 2019, 27 cas de pneumonie d’étiologie inconnue, dont 7 cas graves, ont été rapportés par les autorités sanitaires chinoises ; tous ces cas ayant comme lien commun le marché de Wuhan en Chine du Sud (un marché de poissons et d’animaux vivants vendant différentes espèces animales). Les cas ont montré des symptômes respiratoires tels que fièvre, dyspnée et il a été rapporté des aspects radiologiques compatibles avec des lésions d’infiltration pulmonaire bilatérales.

Les autorités sanitaires ont ont fermé le marché dès le 1er  janvier 2020 et instauré l’isolement des cas suspects et les mesures d’hygiène adéquates. Suspectant un agent viral responsable de ces pneumonies, les analyses pour identifier l’agent pathogène ont rapidement démarré. Aucune transmission interhumaine n’a été observée à ce jour et il n’a pas été décrit de cas chez les personnels de santé. Sans attendre l’identification de l’agent pathogène, les régions voisines et les pays voisins (Hong Kong, Taïwan, la Thaïlande, la Malaisie, le Vietnam, les Philippines et Singapour) ont mis en œuvre des contrôles thermiques pour tous les voyageurs arrivant de la zone concernée dans les différents aéroports et gares.

Le 5 janvier 2020, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié un article sur cette flambée épidémique résumant les informations disponibles au 3 janvier 2020 (https://www.who.int/csr/don/05-january-2020-pneumonia-of-unkown-cause-china/en/). Le 6 janvier 2020, le Centers for Disease Control and Prevention (CDC) aux États-Unis ont publié des informations concernant ces cas et émis des recommandations pour les voyageurs et les cliniciens notamment concernant les patients admis pour des soins hospitaliers et les précautions de contact et d’isolement associées au précautions standards (https://wwwnc.cdc.gov/travel/notices/watch/pneumonia-china et https://emergency.cdc.gov/han/HAN00424.asp?deliveryName=USCDC_511-DM16877)

Les premières analyses effectuées par les chercheurs du CDC chinois montrent qu’il s’agirait d’un nouveau coronavirus appartenant au genre Betacoronavirus, genre où l’on trouve également le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV, Middle East respiratory syndrome-related coronavirus) et le coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère (SARS-CoV, Severe acute respiratory syndrome-related coronavirus). L’aspect des particules virales en microscopie électronique est typique d’un coronavirus et la séquence génomique complète a été obtenue. A suivre …

Pour en savoir plus …
https://www.nature.com/articles/d41586-020-00020-9
https://time.com/5759289/wuhan-pneumonia-outbreak-disease/
https://emergency.cdc.gov/han/HAN00424.asp
https://www.ecdc.europa.eu/en/publications-data/pneumonia-cases-possibly-associated-novel-coronavirus-wuhan-china
https://www.who.int/csr/don/05-january-2020-pneumonia-of-unkown-cause-china/en/
https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/01/09/une-pneumonie-d-origine-inconnue-en-chine_6025276_3244.html

 

Partager cet Article
Avez-vous aimé cet article ?
0 0

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>