Champignon du mois – Septembre 2020

Septembre 2020


Trichoderma longibrachiatum

REGNE : Fungi
PHYLUM : Dikarya, Ascomycotina
CLASSE : Sordariomycètes
ORDRE : Hypocréales
FAMILLE : Hypocreaceae

Les champignons du genre Trichoderma sont très répandus dans la nature et se retrouvent couramment au niveau des sols, sur le bois mort et les débris de végétaux. Les différentes espèces sont identifiables par leurs aspects morphologiques caractéristiques. En effet, elles produisent des colonies laineuses de couleur blanche au départ, puis apparaissent en vieillissant des touffes verdâtres isolées ou disposées en anneaux concentriques. Microscopiquement, ces champignons produisent de petits conidiophores bien différenciés, simples ou ramifiés, portant des phialides de petite taille en forme de quilles. Renflées à leurs bases, solitaires ou groupées par 3, les phialides sont fixées à angle droit sur les conidiophores. Plusieurs nouvelles espèces de Trichoderma ont été décrites ces dernières années, rendant la taxonomie du genre Trichoderma complexe. En effet, cette classification, initialement basée sur des critères morphologiques, est continuellement bouleversée par les données issues de la biologie moléculaire (1,2).

Actuellement, l’identification des espèces du genre Trichoderma repose sur l’analyse des séquences d’ADN ribosomiques, bien qu’il ait été démontré que ces séquences ne permettaient pas de distinguer avec précision des espèces étroitement apparentées (2). Les bases de données récentes de spectrométrie de masse permettent également d’identifier un nombre non négligeable d’espèces : T. aureoviride, T. citrinoviride, T. ghanense, T. harzianum, T. koningii, T. koningiopsis, T. longibrachiatum, T. polysporum, T. virens, T. viride, T. viridescens (banque de données spectrales MSI).

Trichoderma longibrachiatum est une espèce produisant des colonies laineuses qui se développent rapidement. Le mycélium est initialement blanc, puis des touffes verdâtres apparaissent, d’abord au centre, puis sur l’ensemble de la colonie (Figure 1).

Figure 1 : Trichoderma longibrachiatum. Culture sur gélose de Sabouraud (3 jours, 30°C).

Microscopiquement, le champignon est formé hyphes hyalins d’environ 10 µm de large desquels partent des conidiophores relativement peu ramifiés à angle droit (Figure 2). Les phialides sont souvent incurvées et évasées, en forme de quilles (6-14 x 2,5-3 µm) ; elles sont isolées, ou groupées par 3 et disposées alors en verticilles à l’extrémité du conidiophore ou sur ses branches latérales. Elles produisent par bourgeonnement à leur sommet des conidies unicellulaires, ellipsoïdales, à paroi lisse, de couleur verte (3,5-7 x 2-3 µm).

Figure 2 : Trichoderma longibrachiatum. Aspect des fructifications (x 400).

Ce champignon essentiellement saprophyte, peut être exceptionnellement à l’origine d’infections humaines. Treize infections invasives à T. longibrachiatum ont été rapportées (Table 1). Elles étaient de localisation variée et la survie moyenne d’environ 60 %. Dans deux cas de mycoses pulmonaires invasives, l’aspect scannographique était évocateur d’une aspergillose pulmonaire invasive (3,4). Dans l’un des cas, l’antigène aspergillaire (Platelia™ Aspergillus) était positif et c’est l’isolement du champignon à partir de biopsies pulmonaires qui a révélé l’identité du champignon comme étant T. longibrachiatum (3).

Table 1 : infections fongiques invasives à Trichoderma longibrachiatum

Année Localisation de l’infection Traitement Evolution Référence
1995 liquide péritonéal Amb décès Tanis et al. 1995. Nephr Dial Transplant
1995 cerveau Amb + ITR, chirurgie favorable Seguin et al. 1995. Eur J Clin Microbiol Infect Dis
1997 peau Amb favorable Munoz et al. 1997. J Clin Microbiol
1998 sinus Amb + ITR, chirurgie favorable Furukawa et al. 1998. Clin Infect Dis
1999 infection disséminée Amb, ITR décès Richter et al. 1999. J Clin Microbiol
2002 muqueuse buccale Amb + ITR décès Myoken et al. 2002. Int J Oral Maxillofac Surg
2008 poumon CAS + VOR favorable Alanio et al. 2008. Clin Infect Dis
2010 peau VOR favorable Trabelsi et al. 2010. Tunis Med
2011 médiastin et péritoine CAS + VOR décès Santillan Salas et al. 2011. J Clin Microbiol
2013 endocarde CAS favorable Rodríguez Peralta et al. 2013. Nutr Hosp
2016 endocarde VOR, Amb favorable Tascini et al. 2016. Mycopathologia
2018 poumon CAS + VOR, chirurgie favorable Sautour et al. 2018. J Mycol Med
2019 peau CAS + VOR, chirurgie décès Roman-Soto et al. 2019. Clin Microbiol Infect

Amb: amphotéricine B; ITR: itraconazole; VOR: voriconazole; CAS: caspofungine.

Pour plus d’informations, consulter :

  1. Chaverri P,Branco-Rocha F, Jaklitsch W, Gazis R, Degenkolb T, Samuels GJ. Systematics of the Trichoderma harzianum species complex and the re-identification of commercial biocontrol strains. Mycologia. 2015;107(3):558-590.
  2. Sandoval-Denis M, Sutton DA, Cano-Lira JF, Gené J, Fothergill AW, Wiederhold NP, Guarro J. Phylogeny of the clinically relevant species of the emerging fungus Trichoderma and their antifungal susceptibilities. J Clin Microbiol. 2014;52(6):2112-2125.
  3. Sautour M, Chrétien ML, Valot S, Lafon I, Basmaciyan L, Legouge C, Verrier T, Gonssaud B, Abou-Hanna H, Dalle F, Caillot D. First case of proven invasive pulmonary infection due to Trichoderma longibrachiatum in a neutropenic patient with acute leukemia. J Mycol Med. 2018;28(4):659-662.
  4. Alanio A, Brethon B, Feuilhade de Chauvin M, de Kerviler E, Leblanc T, Lacroix C, Baruchel A, Menotti J. Invasive pulmonary infection due to Trichoderma longibrachiatum mimicking invasive aspergillosis in a neutropenic patient successfully treated with voriconazole combined with caspofungin. Clin Infect Dis. 2008; 46(10):e116-e118.

Dr Marc Sautour et Pr. Frédéric DalleSophie
(Laboratoire de Parasitologie-Mycologie, Centre Hospitalier Universitaire, Dijon)

Partager cet Article
Avez-vous aimé cet article ?
6 2

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>